C'est l'été à Paris chez The Game !

22/06/2016
Il fait beau, il fait chaud, le mercure monte, les shorts et les tongs montrent le bout de leur nez, bref en un mot : c’est l’été ! Les vacances se profilent et avec elles les congés, l’occasion de profiter de vos jours de repos pour venir affronter les nombreux défis que vous propose notre Escape Game. Petit conseil : les catacombes de Paris sont en sous-sol dans la pénombre, autrement dit bien au frais. Venez donc vous rafraichir auprès de nos squelettes, ils vous accueillent avec leurs humérus et leurs cubitus grands ouverts.

Escape rooms : les records du mois de juin

Comme chaque mois, The Game organise l’opération « Records du mois » afin de mettre en avant les équipes qui ont réalisé les meilleurs scores pour chacune des escape rooms. Pour avoir votre nom au tableau d’honneur rien de plus simple ! Il suffit de venir à bout d’une mission en un temps record et de rester invaincu jusqu’à la dernière minute, de la dernière heure du dernier jour du mois ! En juin, la jeune danseuse parisienne a été sauvée en 39 minutes et 28 secondes par la MICRO TEAM pendant que l’équipe KRAG venait à la rescousse d’un métro en perdition en 43 minutes et 52 secondes. Sortis vivants et vainqueurs des Catacombes, l’équipe HANABI n’a pas eu peur des squelettes, tout comme les DARKFISTORS qui sont devenus des Assassins en 37minutes et 24 secondes. Et pour finir, Max a reçu un joli coup de main pour ses braquages : LES PATRICKS sont venus à bout du The Game Casino Royal en 48min et 20 secondes là où il n’a fallu que 43 minutes et 29 secondes aux MEILLEURS POUR L’INSTANT pour dévaliser la The Game Banking Group.

Missions : quels taux de réussite pour juin 2016 ?

Tout comme pour mai, le mois de Juin a été un très joli mois en termes de réussite chez The Game Escape If You Can. En effet, Le trésor des templiers et le métro connaissent leur plus haut taux de réussite depuis leur ouverture avec un joli 58% d’équipes victorieuses. Très joli score aussi du côté des Catacombes et de l’Enlèvement qui atteignent respectivement des taux de réussite de 48 et 59 %. En revanche, Juin fut un mois funeste pour les braqueurs de tout poil puisque seulement la moitié d’entre eux ont su éviter la prison : 56 % des braqueurs de casino s’en sont sorti face à seulement 48% des braqueurs de banque.