The Game's Playlist

Quand la musique s'invite chez The Game :

NOTRE playlist pour VOTRE été ! 

Publié le 15/06/2022 Partager sur :

Cet été on pense à la playlist des vacances ! Mais pas n’importe quelle playlist : on vous propose d'emporter un peu de The Game au soleil avec notre Top 20 de nos musiques préférées, et toutes avec un clin d'oeil à nos mission (un exercice périlleux) 😉 !

Chez The Game, la musique est toujours présente et rythme nos journées, alors on souhaite qu’elle rythme votre été !

Voici donc la The Game’s Playlist 2022, faite par nos plus fins connaisseurs, avec des références à chacune de nos salles. Une playlist qui passe par toutes les époques, histoire de vous faire voyager... dans le temps ! Spoiler alert : il y en aura pour tous les goûts.

Qui dit Casino dit paris et à ce jeu-là, Disiz et Ray Charles sont loin d’être de mauvais joueurs…

On lance notre selection musicale avec le retour de Disiz, après 5 ans d’absence, qui revient avec l’Amour. L’amour d’une femme qu’il décrit tout au long de l’album, mais également l’amour du jeu avec ce morceau Casino. Cependant, en écoutant les paroles, tout porte à croire qu'il essaie de trouver un lien entre ces jeux d'argent et le jeu de séduction auquel il s'adonne.

mk6i9fmnrk2zbeslrpmj

Ray Charles… que dire de cet artiste de légende décédé en 2004. Le pari fou est lancé, lorsqu’il s’investit dans la musique dès ses 17 ans, soit 10 ans après avoir complètement perdu la vue ! C’est en 1960 qu’il dévoile Black Jack, extrait de son album « Yes Indeed ». Ce morceau raconte brièvement l’histoire d’un homme plus que malchanceux à ce jeu mais qui s’obstine à y jouer et à y perdre son argent... complètement à l'opposé de notre The Game Casino Royal, duquel on ressort les poches pleines ! 

appy331nb1sqtuzwr4wf

Il y aura toujours des artistes pour nous faire voyager dans les étoiles : une Mission Spatiale réussie musicalement par Don Tolvier et Calogero...

C’est en 2020 que Caleb Zackery aka Don Toliver dévoile Heaven or Hell. Il nous emmène dans son univers à bord de son Spaceship. Durant ces 3min08 de douceur, le rappeur d’Houston cherche désespérément les « clés de son vaisseau spatial ». Cependant, pas de panique puisque son « Spaceship » semble plus proche d’une simple voiture que d’une navette de l’ISS. Lui non plus n’a pas l’air trop inquiété puisqu’il nous raconte sa journée, tout le long du morceau.

hsznhciyuojlbvhpjhgd

Le saviez-vous ? Thomas Pesquet n’est pas le plus jeune astronaute français à être allé dans l’espace. En 2002, alors qu’il n’a que 31 ans, Calogero nous emmène avec lui En apesanteur. Dans un mélange savoureux de Pop&Rock, l’artiste français utilise sa voix puissante et mélodieuse afin de poser des mots sur cette rencontre insolite avec cette inconnue recontrée... dans un ascenseur.

cyf1vh9zkddecd9jgi2a

Rilès et Dorothée, ces deux artistes qui sont arrivés comme un Tremblement de Terre, en secouant l'univers musical français... 

Six mois après la sortie de son premier gros tube « Brothers », en 2016, Rilès reparaît avec Earthquake. Dans ce morceau, le séisme est révélé lorsqu’il annonce son grand retour, et ses grandes ambitions d’impacter le rap game dans les mois qui suivent. Durant les 3 années suivantes, Rilès est ultra productif et publie Welcome to the Jungle en 2019. Chez The Game on aime particulièrement ce genre de secousses musicales ! 

mfwxrjekbhv4vgdykm2c

Hommage aux enfant de la télé ! En 1989, un nouveau "séisme" secoue le monde variété française : en octobre, Dorothée annonce son album Tremblement de Terre. Avec son single phare éponyme, la chanteuse semble évoquer les sentiments, et particulièrement les sensations que ceux-ci procurent, comparables à celles… d’un tremblement de terre ! 

gmyb6a81nxoqwjzl1gzg

Quand le Cinéma inspire Billie Eilish et Claude Nougaro.

En mars 2022, le Jury des Oscars décerne le trophée de la meilleure musique de film à Billie Eilish, pour sa performance sur No Time to Die, le thème éponyme du dernier James Bond. Après Adèle et Sam Smith, Billie Eilish sublime la fin de la saga Daniel Craig dans le rôle de Bond. Sur une production orchestrale prenante du génial Hans Zimmer, l’artiste met en lumière la relation houleuse du couple phare de cette saga, entre Madeleine Swann et James Bond, après la tragédie de Matera au début du film. A deux doigts de réserver une séance pour que toute l'équipe The Game puisse chanter en coeur avec Billie...

ra1b3ztwhxnnrb7xpvxx

Comment ne pas évoquer le cultissime morceau Le Cinema de Claude Nougaro ? Comme à son habitude, Nougaro se confie sur son attirance qu’il a pour une femme, en faisant se succéder des références de cinéma, et des paroles nettement plus explicites. A ce beau texte, Nougaro décide d’associer une composition soul-jazz très lente, composée par l'immense Michel Grand.

q3s74exwl4vzdqxjbh7c

De David Guetta à Yes Montant, des musiques venant tout droit du Far-West à toutes les époques.

Partir en vacances sans un "son de vacances" ? Impossible, alors laissez-nous vous en proposer un. En juin 2014, David Guetta nous dévoile Lovers on the Sun : même si, à la première écoute, les paroles sont plus axées sur la relation solide d’un jeune couple et leurs ambitions futures c’est dans le clip que l’on retrouve tout cet univers western qui est omniprésent avec ses chapeaux, ses colts, ses cactus et le désert...

ntnkhtyjyy4k2dhqg0z1

Le cow-boy du XXème siècle est certainement Yves Montant, avec son titre Dans les plaines du Far-West, paru en 1959. Avec un texte plein de référence à la période de Ruée vers l’or, on se croirait presque en Arizona au 19ème siècle ! Mais avec un ensemble de cuivre et une basse rythmant le tout, pas de doute, on est bien dans un tube français des années 50 !

id87bp2cjt0wtv67kdtt

Les légendes urbaines comme celles des Catacombes ne meurent jamais... les légendes tout court non plus d'ailleurs : regardez Michael Jackson ou The Cranberries ! 

Le mort-vivant le plus connu du monde de la musique est sans doute The King of Pop  : Michael Jackson. En 1995, il révolutionne l’univers musical avec son mythique clip Thriller, considéré comme le « Word Première » de ce nouvel exercice artistique. Presque considéré comme un court-métrage horrifique, ce clip permet à l'univers de l'image musicale de devenir plus qu’un outil marketing et artistique : un véritable tournant dans l’histoire de la musique

bewmujmul7qasgks7era

Un an auparavant, un autre zombie fait son apparition sur la scène musicale, mais c’est cette fois l’œuvre d’un groupe : en 1994, The Cranberries dévoile Zombie. Avec des paroles contestataires sur le conflit nord-irlandais, le groupe de rock-funk irlandais, se positionne à la première place du classement Billboard 6 semaines durant. Avec la puissante voix de Dolores O'Riordan, et un fond sonore inhabituel, The Cranberries cassent leurs propres codes et provoquent une vive émotion incontestable.

khrvrulepr5xwc8wvaf0

Quoi de mieux qu'une séance d'opéra mélancholique? Sia et Tchaïkowsky ont relevé le défi.

Cela fait déjà 8 ans que chacun d’entre nous a pris une claque musicale avec Chandelier par Sia. Outre des paroles au fond très morose, la prestation artistique de la jeune Maddie Ziegler, dans le clip, est remarquable. Mise en scène en tenue de danseuse de balai et portant la perruque si caractéristique de Sia, sa chorégraphie très expressive est en accord total avec le thème brut et violent du single. On a essayé de refaire sa chorégraphie durant nos teambuildings, personne n'a été capable de la reproduire... 

sps91h5p8urnt2z0ybqx

Avant de prendre notre envol, laissez-nous vous (re)présenter Swan Lake de Tchaikowsky. Ce grand classique du compositeur russe est caractérisé par cette morosité extrême. Apportée par cette flûte dès le début du morceau et accentué par le reste de l’orchestre par la suite, cette tristesse accompagne la mort progressive du cygne sur scène…

vqtbkzsxgv0laywpvjxw

Ces diz dernières années, on a voyagé en Avion en compagnie de Lomepal et M.I.A ! 

En 2017, Lomepal nous fait voyager dans son Avion. Avec son style planant habituel, Lomepal s'exprime sur la renommée qui se créer autour d’un artiste en pleine ascension, et des dangers d’accéder au sommet avec une chute inéluctable et destructrice... 

bissxmpqowwvaoresk3q

En 2007, M.I.A utilisait déjà la métaphore de l’avion pour exprimer sa versatilité dans Paper Planes. L’interprète britannique d’Hounslow s’exprime sur le fait de n’être intéressé que par le développement de sa carrière, l’argent, et profiter de sa jeunesse. Si les couplets ne vous disent rien, attendez que le refrain aux 3 coups de feu vous rappelle la bande originale de Slumdog Millionaire !

qzhstgz32ymfc1ovmect

Pas grand chose à voir avec Assassins Creed nous direz-vous (et vous aurez sûrement raison), mais Sophie Ellis-Bextor et Bob Marley semblent bien cacher leur jeu...

A Noël 2001, la chanteuse britannique Sophie Ellis-Bextor nous a offert un beau cadeau : Murder on the Dancefloor. Ce titre disco pop-rock est une réussite totale puisqu’il devient le second titre le plus écouté de l’artiste. Avec cette voix mélodieuse entrecoupée de solos de guitare électrique, Sophie nous ferait presque oublier qu’elle ne cesse de répéter le titre plus qu’évocateur et glauque du single

oycpajbpt9g5faatodty

Mais Sophie n'était pas la première à évoquer le meurtre dans un single : le Roi du reggae Bob Marley, l'a précédé dans un titre simple et direct de 1973 : I Shot the Sheriff. Produit à Kingston, ce morceau ne pouvait être qu'influencé par les grandes caractéristiques du reggae. Le refrain est simple : "I shot the sheriff" ne cesse de répéter Bob Marley. 

cnwi6tv3fzucqgiiw8ox

Braquage de banque, lingots... et money money à tout prix pour Benjamin Epps et ABBA.

C’est en 2021 que Benjamin Epps explose auprès du grand public avec Fantôme avec chauffeur. Dans Lingots, Part II, il s’interroge sur l’impact de la renommée et de l’argent sur le statut de chaque individu en société. La production du Chroniqueur Sale, avec ce piano presque romantique, ce kick délicat accompagné d’un saxophone pour donner un peu de puissance au tout, cette production correspond parfaitement au style du rappeur gabonais, très influencé par le Rap US des années 80-90.

mabumklyseomi5r5x3dg

En 1976, le groupe suédois frappe un grand coup sur la pop-disco avec cet album Arrival. Deux titres phares vont très rapidement se détacher, l’iconique Dancing Queen et Money, Money, Money. Dans ce dernier single aux airs dramatiques, Anni-Frid Lyngstad se plaint de ses problèmes d’argent et cherche des solutions pour s’en sortir. Le refrain est donc plus que parlant pour le public avec ce titre martelé tout du long !

m3unrmtnytc4i1llc5nv

De la variété française dans le Métro parisien avec Serge Gainsbourg et Kendji Girac 

On sait que le métro parisien va vous manquer pendant ces vacances, alors on vous en donne un bout, histoire que vous l’emmeniez un peu avec vous : et qui mieux que le Poinçonneur des lilas comme icône du métro parisien ? Dans ce classique de Serge Gainsbourg de 1959, la mélodie sonne comme le générique d’un film français des années 80 : monotone et rapide, on s’imagine clairement à Opéra, en prenant la 8 direction Invalides. Ce titre incontournable a bercé plus d'une enfance chez The Game, alors on voulait rendre hommage pour de bon. 

az7oasgquzppmvdhbrk4

Et pour terminer, petit plaisir coupable... En 2020, c’est le duo Kendji Girac et Maître Gims qui se retrouve sur le quai du Dernier Métro, attendant d’avancer sur la route de la vie. Avec les notes de guitare habituelles de Kendji, l’ambiance semble presque festive jusqu’à ce que l’on entende les paroles de ce qui semble être un chagrin d’amour

yww9mchljecjm2ujdwo0 

Et voilà, c'était notre selection musicale pour rythmer votre été. On vous souhaite de bien en profiter ! Et on vous souhaite de bonnes vacances !